Feux en Autstralie : et le tourisme dans tout ça ?

Le début de l’année 2020 est marqué par une série de violents incendies qui ravagent le pays depuis plusieurs semaines. En peu de temps, c’est l’équivalent de 2 fois la Belgique qui est parti en fumée, soit 6 millions d’hectares, principalement localisés dans le Sud Est de l’île continent. Les autorités du pays ont annoncé la probabilité que les feux se propagent un peu plus en raison des rafales de vent et de la canicule (plus de 40°C). Le pays est habitué aux feux de brousse en cette période, mais l’étendue exceptionnelle et l’intensification de ceux-ci ont ému le monde entier.

Le premier ministre australien, Scott Morrison, fait face à cette catastrophe et a déployé plus de 3 000 militaires réservistes sur le terrain. Chaque jour et chaque nuit, les pompiers luttent contre les flammes avec l’appui de moyens aériens mais aussi de certains citoyens courageux.

 

 

Mais malgré ce courage acharné, le feu continue de progresser et c’est déjà 1 500 habitations qui ont été détruites. Dans trois états du pays, près de 100 000 personnes ont dû être évacuées afin de fuir les zones critiques.

Il n’est donc pas surprenant que les futurs voyageurs soient interpellés par cette catastrophe. En effet, des images d’une tristesse sans précédent ont fait le tour du monde et ne laissent personne indifférent.

C’est pourquoi il est important de préciser que ces feux restent localisés dans les zones rurales, le plus souvent dans l’arrière-pays et ce, loin des sites touristiques (sauf pour la côte ouest de Kangaroo Island).

Il faut donc appréhender la notion de distance et de superficie de l’Australie qui est un pays-continent : 14 fois plus grande que la France, le pays est immense. Ce n’est donc pas parce qu’un incendie se trouve à 700 km de Sydney que la ville est en feu – 700km équivalant à la distance entre La Rochelle (Charente-Maritime) et Genève (Suisse).

Les grandes villes n’ont pas été touchées et les aéroports fonctionnent normalement.

 

Il est important de noter que les principaux sites touristiques d’un programme en Australie (Sydney, Rock, Reef) ne sont absolument pas impactés par ces incendies.

On ne peut ignorer les lourdes conséquences écologiques, mais la nature reprendra ses droits. Cependant, de nombreux arbres touchés sont des plantes pyrophytes, c’est-à-dire qu’elles ont besoin du feu pour se régénérer.

 

Sachez que grâce à Odyssée vous pouvez apporter votre soutien à notre partenaire réceptif australien afin de venir en aide aux Koalas, animal emblématique du pays. Au travers de « The Koala Project, les voyageurs au service des koalas », vous aurez la possibilité de soutenir ce projet. Chaque participation sera la bienvenue pour aider le pays à renaître de ses cendres. La meilleure manière de montrer votre solidarité envers l’Australie c’est de continuer à y voyager !

La sécurité de nos passagers reste notre priorité, c’est pourquoi nous sommes à votre disposition pour toute demande d’informations.

 

L’équipe d’Odyssée.