Mon expérience en Ryokan avec repas kaiseki

Avant de vous présenter ce qui fut pour moi une des expériences les plus authentiques, faisons un peu de traduction, afin de parler le même langage !

 

Un ryokan se traduit en Japonais par « bâtiment de voyage ».

C’est un hôtel traditionnel où l’atmosphère unique et feutrée vous transportera dans le Japon d’antan. On en compte pas moins de 60 000 dans tout le pays. On les retrouve la plupart du temps en pleine nature, proches de sources chaudes. Fabriqués avec des matériaux nobles et traditionnels comme le bois et le bambou, les chambres elles, sont faites en tatami pour les sols et en papier de riz pour les murs.

Mais la particularité du ryokan ne s’arrête pas à son aspect physique, mais à l’ambiance qui y règne. Dès l’arrivée, vous êtes comme touchés en plein cœur. Votre hôtesse, Okami, vêtue d’un kimono, vous invite à vous déchausser et c’est confortablement lové dans vos nouveaux chaussons que vous découvrez votre chambre…

 

Dans cette même chambre, votre repas vous est servis sur une table basse. C’est ici qu’entre en scène le Kaiseki. Ce type de repas fait partie de la haute gastronomie japonaise. Véritable festin et feu d’artifices de saveurs, vous êtes comme envoûté par cette expérience culinaire. Composé de différents plats servis en petites quantités les uns après les autres, le kaiseki est réputé pour le dressage des assiettes calculé au millimètre près. Les produits utilisés dans les préparations sont la plupart du temps des légumes de saison, du poisson grillé, du sashimi, de la soupe, de la viande, et aussi, un produit typique de la région dans laquelle vous vous trouverez. Bref. Un moment comme on en vit rarement.

 

Souvenez-vous, un ryokan se trouve souvent à proximité d’une source chaude. L’eau y est alors puisée pour alimenter un bassin appelé « Onsen ». Pas de panique, si votre ryokan ne se trouve pas dans une région riche en sources chaudes, l’eau y sera quand même chaude ! C’est donc dans un Onsen que les bienfaits de ce séjour vont s’épanouir. Tout comme une renaissance, vos sens et votre esprit seront plongés dans un état de bien être total.

 

Je vous conseille d’ailleurs de profiter du onsen avant votre dîner, puis d’y retourner en essayant le bain extérieur. Garantie d’une nuit paisible et reposante.

 

Infos pratiques :
En général, l’arrivée dans un ryokan ne se fait pas avant 16 heures ni après 19 heures (à cause de l’heure du dîner) et le départ pas plus tard que 10 heures. Les ryokan sont fermés la nuit. 

Les tarifs commencent à environ 10 000 yen (85 €) par nuit et par personne en demi-pension.