TRESORS D’AFRIQUE DU SUD

L’Afrique du sud, pays baigné par deux océans (Atlantique et Indien), abrite des paysages d’une infinie variété et des reliefs d’une remarquable beauté. Un unique patchwork de savanes, de zones désertiques, de montagnes, de steppes, de plages paradisiaques, de grandes métropoles, de villages zoulous typiques, etc.

C’est sans frontières que se rencontrent les quartiers branchés de Cap Town et les townships les plus précaires, ou encore la sauvage Garden Route et la folie urbaine du Gauteng.

 

La Garden Route

La Route des Jardins longe 850 km de la ville du Cap à Port Elizabeth et doit son nom à la grande variété de paysages et de nature sauvage qu’elle traverse: montagnes, cols incroyables, rivières, vignobles, plages sauvages, forêts, champs de finbos, ses baies isolées etc. Avec les années, elle est quasiment devenu un passage obligé durant un voyage en Afrique du Sud. Sur la Route 62, communément appelée la « Garden Route », vous pourrez profiter d’un climat agréable (presque !) toute l’année. Ce qui vous permettra d’apprécier un pique-nique au cœur d’un village atypique, de jouer au golf sur un parcours corsé ou encore vous baigner dans des stations balnéaires modernes et chics. Vous l’aurez compris, il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets !

 

Knysna – ou « Nize-na » (facile, non ?)

Ville située sur les berges d’un lagon, elle rejoint l’océan par un delta étroit bordé par deux massifs rocheux surnommés « The Heads » (« Les Têtes »). Les paysages autour du lagon créent une atmosphère paisible et hors du temps. Si vous avez plus de temps à Knysna, n’hésitez pas à réserver votre excursion (car c’est vite complet !) pour une croisière avec Featherbed Preserve, pour découvrir la réserve marine privée qui couvre toute cette partie de la lagune. Knysna est également connu pour ses huîtres que l’on peut goûter dans les quelques restaurants au Waterfront.

 

Mais l’intérêt pour ce lieu va plus loin et se retrouve dans les terres. Ses forêts mystiques abritent Le Big Tree et ses 800 années (environ !), si vous ouvrez l’œil vous y apercevrez le caméléon nain et plus facile à voir, le squelette d’un éléphant dans le bois de « Forest Legend Museum ».

 

Si votre timing le permet, continuez votre route vers la forêt primaire de Tsitsikamma pour y faire de belles balades jusqu’à la charmante ville balnéaire de Plettenberg Bay, et pourquoi pas faire un safari au Parc National d’Addo.

 

 

Les baies des baleines

Plettenberg Bay, Mossel Bay ou le sanctuaire marin de Walker Bay offrent la possibilité de pouvoir admirer des baleines depuis la terre ferme. Les baleines à bosse viennent à l’abri y mettre bas en juillet, puis vivent la saison des amours jusqu’en octobre. C’est là que l’on a plus de chance d’assister à un ballet aquatique – catégorie poids lourd ! Les mâles charment les femelles en sautant dans les airs, en tapant des nageoires… un spectacle des plus enchanteurs.